La Sublimation Mentale

ou l'art de l'évolution à chaque émotion

J'ai choisi de vous faire part de mon expérience pour vous partager ce que j'ai appelé l'auto thérapie efficace, qui m'aide très concrètement à ne plus subir mes émotions désagréables, à me débarrasser durablement de mes tensions corporelles, et à guérir définitivement mes petites ou grandes blessures du passé. Cela consiste à transformer une par une les pensées qui sont à l'origine des émotions négatives, des schémas répétitifs ou des petits problèmes chroniques par un exercice aussi simple que puissant.

Depuis l'adolescence, j'ai un vif intérêt pour le fonctionnement de l'esprit humain. J'ai découvert avec enthousiasme la sophrologie, la psychanalyse, la méditation, la communication non-violente, l'analyse transactionnelle, l'hypnose... Tout cela a contribué à mon développement et m'a souvent apporté de l'apaisement lors des aléas de la vie, mais toujours dans une certaine limite, et de manière temporaire. J'avais la conviction qu'on pouvait faire plus efficace, plus autonome et qu'il devait bien y avoir un moyen d'accéder à un apaisement définitif.

Ce moyen, je l'ai découvert lors d'un stage d'Ecologie Intérieure avec Yann Thibaud en août 2019 : aussi extraordinaire que cela puisse paraître, cela consiste simplement en un court exercice de 1 à 15 minutes, très agréable, qu'on peut faire sans l'aide de personne, et qu'on renouvelle pour traiter chaque émotion ou situation désagréable quand elle se présente. J'ai compris par la suite que j'étais particulièrement douée pour cela et que j'ai un talent spécial pour accompagner les autres dans ce processus.

 

- Je ressens une émotion désagréable ou excessivement intense.

Dès que j'en ai la possibilité, je m'isole au calme dans une position confortable (personnellement je préfère la position allongée sur le dos).

- Je ferme les yeux.

- Je respire par la bouche le plus librement possible, sans forcer, en fonction de ce qui vient. Si l'émotion est de la peur, la respiration sera certainement rapide, haletante. Si l'émotion est de la tristesse, ce sera sûrement des expirations très longues.

Plus l'émotion est forte, plus la respiration est puissante en générale.

Je ne cherche pas à analyser, à réfléchir, j'essaie de mettre en sourdine l'intellect et de porter mon attention sur mon ressenti corporel et sur les idées qui me viennent intuitivement.

Si je respire bien, je ne pleure pas, je ne souffre pas, je vis juste l'émotion, elle me traverse sans douleur. Un premier niveau de soulagement apparaît.

- Quand ça me semble le bon moment, je cherche la pensée qui est à l'origine de cette émotion. Ca peut être "Je n'y arriverai jamais", "Personne ne m'écoute", "La vie est un combat", ce genre de petites phrases.

Quand je l'ai trouvée, c'est clair, "c'est ça".

- Toujours en continuant de respirer librement par la bouche, il me vient alors un souvenir dans l'adolescence ou l'enfance (ou même encore avant). Ça peut éventuellement être au début de l'âge adulte pour les événements très traumatisants.

Ce peut être un souvenir précis, ou une série de situations semblables (par ex. un parent qui me répète toujours la même phrase).

Ce souvenir peut sembler logique ou on peut penser que ça n'a rien à voir. Peu importe, celui qui vient est le bon.

A ce stade, si je respire bien, un deuxième niveau de soulagement peut apparaître, sauf si l'intellect essaie d'intervenir en revivant le souvenir, en l'analysant, en le ressassant. Dans tous les cas, j'embraye le plus vite possible sur le scénario de guérison.

- Je me demande de quoi j'aurais eu besoin dans la situation de ce souvenir.

Et sans traîner, je m'imagine un scénario alternatif, ce que j'aurais aimé qu'il se passe à la place.

Je ne me dis pas "j'aurais aimé que", "untel aurait pu", non, je me parle au présent : "ma mère me dit ceci", "mon père fait cela", "mon école est en fait comme ceci", "la maîtresse intervient et dit..."

Au début, j'étais assez timide sur le scénario, c'est un peu difficile d'oser, se permettre d'y croire. Me faire accompagner par une autre personne les premières fois m'a beaucoup aidée.

C'est important de se faire vraiment plaisir sur le scénario, et de faire intervenir toutes les personnes concernées (maman et papa ; la maîtresse et les élèves...).

- Au bout d'un moment, soit je ressens un net apaisement, soit je ressens une autre émotion (souvent de la tristesse).

- Je recommence l'exercice avec l'émotion qui vient, puis parfois avec une 3ème émotion. J'ai rarement eu une série plus longue.

- Quand j'accède à l'apaisement, je me demande comment je me sens par rapport à la situation initiale qui avait déclenché la 1ère émotion, et ce que j'ai envie de faire dans l'avenir par rapport à cela.

En général, il me vient une idée intéressante.

Si je suis interrompue pendant l'exercice, je peux le reprendre à tout moment.

Quand je n'ai pas été assez loin dans le scénario de guérison, j'ai souvent été amenée à le compléter la fois d'après (au début, je ne faisais intervenir qu'un seul de mes parents et je me suis rendue compte que j'avais besoin de les faire intervenir tous les deux quand c'est une souvenir dans le cadre familial qui s'imposait).

1- Émotion

2- Pensée
3- Souvenir
4- Besoin
5- Scénario

Ce processus extrêmement efficace est très simple, mais il n'est malheureusement pas facile de l'utiliser, à cause de certaines pensées limitantes justement et de la nécessité d'avoir franchi certaines étapes de connaissance de soi au préalable.

N'hésitez cependant pas à tester et à persévérer !

L'expérience montre néanmoins qu'un faible pourcentage de personnes osent essayer, et que ces personnes s'arrêtent assez rapidement face à des pensées plus difficiles que d'autres.

Pour vous aider à démarrer ou à débloquer certaines problématiques difficiles, je propose des séances collectives et des séances individuelles.

Pour vous aider à persévérer dans votre pratique autonome, je souhaite proposer des conseils, vidéos et astuces pour vous permettre d'utiliser cet exercice et pour vous encourager à continuer à le faire. Ce programme d'accompagnement est en cours d'élaboration. Inscrivez-vous ci-dessous pour être tenu.e au courant (je m'engage à ce que ce que votre e-mail ne serve qu'à cela).

L'Auto-Thérapie Efficace est une méthode de développement personnel. 

N'arrêtez jamais un traitement médicamenteux en cours sans l'avis de votre médecin.

 

L'Auto-Thérapie Efficace vise l'indépendance d'esprit, l'esprit critique, la liberté de pensée et l'autonomie, par l'affranchissement des croyances, des préjugés et des pensées limitantes. Elle s'inscrit en faux contre tout sectarisme, dogmatisme ou manipulation mentale. Elle se situe à l'exact opposé d'une religion ou d'une secte. 

© Un Océan d'Amour - Lacanau

Mentions légales


un-ocean@d-amour.fr