Que dire aux enfants "HP" ?

Mis à jour : 12 nov. 2019

Expliquer aux enfants qu'il y a 2 sortes de fonctionnement chez les humains est en général suivi d'un grand soulagement chez eux (ça marche aussi pour les adultes). Voici une proposition de texte à leur dire. J'ai choisi les termes "neurogauchers" et "neurodroitiers" qui me semblent les plus neutres et les plus exempts de préjugés.

" Tu sais, chez les humains il y a 2 façons d'utiliser la main, il y a les droitiers, les plus nombreux, et il y a les gauchers. Mais il y a aussi 2 façons de penser, et on commence à peine à le comprendre. Il a les neurogauchers, qui sont les plus nombreux, et il y a les neurodroitiers, comme toi. Les neurodroitiers sont plus sensibles et voient les choses avec un grand angle de vue. Pour apprendre, les neurodroitiers ont besoin d'observer autour d'eux, d'expérimenter plein de choses qui les intéressent et ensuite d'eux-mêmes dans les moments calmes ils sont capables de trouver leurs propres réponses.

Les neurogauchers, les plus nombreux, ont besoin pour apprendre d'avoir des explications étape par étape, de répéter chaque étape, et à la fin de toutes les étapes ils trouvent la réponse. Ce n'est pas mieux, ce n'est pas moins bien, c'est différent.

Le problème, c'est qu'on connait très mal les neurodroitiers pour l'instant, et à l'école on pense que tout le monde doit apprendre à la façon des neurogauchers.

Beaucoup d'enfants neurodroitiers s'adaptent complètement, et se forcent à fonctionner comme les neurogauchers, mais du coup ils ne sont plus vraiment eux-mêmes et ça les fatiguent beaucoup. Et quand ils sont ados ou adultes ça peut leur faire de très gros problèmes.

D'autres enfants réussissent à rester eux-mêmes, mais ça crée chez eux beaucoup de colère, d'ennui ou d'impatience. Ils ont besoin de faire beaucoup de sport ou de crier pour faire sortir cette colère, ils font parfois même des bêtises pour montrer aux autres que quelque chose ne va pas, malheureusement la plupart des adultes ne les comprennent pas pour l'instant.

Du temps de tes grands-parents, on faisait un peu pareil avec les gauchers. On demandait à tous les enfants d'écrire de la main droite, même à ceux qui préféraient utiliser la main gauche. Les gauchers avaient beaucoup de difficultés du coup et ça leur causait même des fois des problèmes comme le bégaiement. Mais depuis ma génération, on accepte qu'il y ait 2 façons d'écrire, et on laisse les enfants écrire de la main qu'ils préfèrent.

Pour ta génération, on commence tout juste à comprendre qu'il y a 2 façons de penser. C'est vraiment le tout début.

Pourtant les neurogauchers et les neurodroitiers sont très complémentaires pour le travail, car les neurogauchers sont capables de faire les choses répétitives qui ennuient les neurodroitiers. Et les neurodroitiers, grâce à leur intuition et leur sensibilité, sont très bons pour inventer des choses, trouver de nouvelles idées, créer des œuvres artistiques, aider les autres...

Malheureusement, c'est difficile d'être vraiment amis entre neurodroitiers et neurogauchers, c'est comme s'ils parlaient une langue différente. Mais on peut quand même se respecter et s'apprécier, surtout quand chacun comprend l'autre. "


Que pensez-vous de ce texte ? Avez-vous essayé ?

28 vues1 commentaire

© Un Océan d'Amour - Lacanau

Mentions légales


un-ocean@d-amour.fr